Le Carnaval de Venise - Red House Company

Réinitialiser le mot de passe

  • 0039 041 3091289     info@veniceredhouse.com
  •               
click to enable zoom
Loading Maps
Nous ne avons trouvé aucun résultat
open map
Recherche Avancée
Résultats de votre recherche

Le Carnaval de Venise

Published on 15 February 2016 by Red House

On dit que le carnival de Venise commença après la victoire de la “serenissime république” contre le Doge Vitale Falier en 1094.

Un historien soutient que se couvrir le visage en public était une façon de réagir à une des plus forte hiérarchie des classes de l’histoire européenne.

La mise en place du carnaval est généralement attribuée à la nécessité de la Serenissime à accorder au peuple, et surtout aux plus humbles de la communauté, une période entièrement dédiée à l’amusement et aux festivités. Grace à l’anonymat garantit par les masques et costumes, ils obtenaient ainsi une sorte d’égualité de toutes les divisions sociales et meme la moquerie publique de l’autorité et de l’aristocratie fut autorisée.

L’un des anciens costumes du Carnaval le plus commun était sans aucun doute le Bauta. Le Bauta (parfois appelé Bautta) est un masque aujourd’hui souvent doré, bien qu’à l’origine simple, blanc, conçu pour couvrir l’ensemble du visage. Le Bauta est souvent accompagné d’une cape rouge ou noire et d’un tricorn. Au 18ème siècle, avec une cape noire appellée “tabarro”. Le Bauta était devenu un masque de la société standardisée et un déguisement réglementé par le gouvernementVénitien. The “Moretta” (qui signifie dame en noire) ou “servettamuta” (qui signifie servante muette) était constitué d’un petit bustier en velour noir, d’un masque ovale avec de grand trous pour les yeux et pas de lèvres ni de bouche. Le masque était juste assez grand pour cacher l’identité d’une femme et était maintenu en place par un porteur(les femmes portant ce masque étaient incapables de parler, donc muettes) et possédait quelques fois un voile.

 

“Pendant le Carnaval, un dictionnaire de fantaisie sera présenté à Venise: chaque masque deviendra une trace symbolique d’une rencontre entre l’espace et le temps, ou, pendant un moment de l’histoire, un ou plusieurs étres humains ont conçu un mythe et transformé l’image et la narration. Un dictionnaire intemporel de la fantaisie, une énorme carte morphologique de la créativité humaine, le Plaisir de découvrir la nature et ses mystères, pour les représenter à travers les formes, les sons et les gestes (…) le carnaval s’est mondialisé, parce que depuis ses origines, chaque culture a puisé dans son patrimoine de fantaisie et de conte de fées comme une métaphore narrative de la vie”

 

Pour plus d’informations sur les évènements qui ont lieu pendant le carnival

Visitez le site web

www.carnevale.venezia.it

Category: événements